DSC_0238Juste à côté de la maison. Alors on s’emmitoufle dans nos manteaux et on y va d’un pas pressé. Théâtre Christian Liger. Soirée jazz. Faire la queue devant trois personnages pas très polis râlant parce que l’ouvreuse leur déclare que le fait d’appartenir à une école de musique ne donne pas droit à une réduction. Incompréhension. Ils finissent par acheter leur billet au tarif plein en poussant de la voix.

Fauteuils confortables pour cette salle refaite il ya peu de temps. Rose fuchsia. Murs kaki. J’aurais choisi une teinte de rose plus soutenue, plus violine….

Première partie par des élèves du Conservatoire de Nîmes. Trio de piano, basse et batterie. ‘Petite fille’ -7 ans- est fascinée par la bassiste, une jeune femme adorable et concentrée avec un look hésitant entre garçon manqué et jeune fille en fleur. Un pianiste que j’avais déjà croisé. Jolis morceaux avec un son moderniste.

Panorama_sans_titre1_copieEt voilà les stars : Yaron Herman Trio. Trois grands escogriffes. Un bassiste à moitié chauve, un batteur chevelu et un pianiste à lunettes au look improbable. Ecouter et écouter encore. Je suis persuadée que Yaron Herman, prodige d’à peine 26 ans [Révélation instrumentale aux Victoires du Jazz 2008] continuera son chemin mais je dois constater qu’il n’est pas habité par le charisme sourd et sauvage d’un Tigran Hamasyan. Il vit ses morceaux presque debout, manipule le piano comme une guitare, pinçant les cordes, maltraitant parfois les sons qui deviennent presque grinçants mais j'étais bien plus étonnée par le batteur Gérald Cleaver qui devrait faire parler de lui J

DSC_0305Quelques moments que j’ai trouvés vraiment enlevés, surexcitants. Un amateur, assis à côté de moi, était absolument exalté ; ce qui me fait dire que j’ai encore beaucoup à apprendre en matière de jazz.


Peu à peu....