Je ne suis pas une acheteuse de ‘soldes’. Quand je souhaite quelque chose, en général je me donne les moyens de me l’offrir – dans la limite du raisonnable – au prix fort. Je  sais que les ‘classiques’ que j’aime sont rarement proposés à ces périodes.

Donc, pour moi les ‘soldes’ c’est le ‘petit plus’, la 'cerise sur le gâteau', le moment d’acheter ce que je n’aurais jamais choisi d’acheter car trop cher, trop mode, trop coloré, trop excessif, trop transparent, trop….

En général, je fais un tour la première semaine pour essayer de trouver des articles repérés mais que je n’ai pas acheté car ‘de trop’ ; exemple : je suis une dingue des sacs qui commence à être limitée par la taille de sa penderie – j’ai environ une trentaine de sacs de formes très différentes et acheter un sac cela veut dire que je dois en ‘virer' un autre…cruel dilemme !

Cette saison j’ai acheté un sac en cuir repéré chez Zara qui avait une forme étonnante et des couleurs bizarres et qui était 'trop' cher (je veux dire pour du Zara, 190 € !).
Je passe juste pour voir, le premier samedi, sans grand espoir et il me fait de l’œil. Ni une, ni deux je le ‘vole’  à l’étagère sur lequel il était rangé et part telle une voleuse le payer 90 €. Gagné !

m1Et puis, je fais un dernier tour la dernière semaine, question de glaner ici et là des trucs « oubliés », des machins trop clinquants. Ainsi, ce samedi j’ai fait deux petits achats intéressants :

Un pull gris très simple avec un symbole argenté en 100% cachemire chez Caroll et un sac Cacharel, terriblement intéressant avec ses coloris divers en cuir (rouge, jaune, beige), ses poignées porté main, sa lanière fermant avec une boucle sur de la flanelle grise.

Je suis contente de mes trouvailles, le pull fut acheté 36€ au lieu de 110 et le sac 79 € au lieu de 447.

Une bonne saison…si.