27.12.08

Les macarons et moi

J’aime infiniment les macarons et ce depuis belle lurette. Rien n’est meilleur que ces disques sucrés qui en deux bouchées vous ravissent le palais. Le craquant subtil de la croute, la douceur du cœur. Le ravissement du palais qui définit les saveurs mystérieuses contenues dans le palet et croquées avec délectation. Je les goûte tous, pour peu qu’ils aient un aspect correct ; petites pâtisseries de province, congelés de Picard…mais le nirvana se trouve à Paris : Ladurée ou Pierre Hermé, mon cœur hésite. Un ami est venu passer... [Lire la suite]
Posté par falbalas à 13:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,