Goran_Bregovic_019J’avais envie depuis des 20 ans de voir Goran Bregovic. J’ai vu et cela restera un moment très fort.
Il y a 20 ans mon projet de diplôme d’architecte porta sur la réalisation d’une bibliothèque à Porto (Portugal). J’avais un diaporama de quelques minutes et tous attendaient le fado et Amalia Rodrigues. Et bien je leur ai proposé du Goran….une petite surprise comme je les aime.

Il ouvre la saison théâtrale cette année. C’est complet, ultra complet : "Goran Bregovic et l’Orchestre des Mariages et des Enterrements". Six musiciens et deux chanteuses bulgares.
Ce sont les cérémonies les plus importantes de la vie  donc il faut nécessairement de la musique ; et quelle musique !!!

C’est fort d’entrée. Ça palpite dans les rangs. Toujours cet hallucinant mélange entre un répertoire traditionnel gitan que Goran -compositeur magistral- mélange sans aucun à-priori avec des sonorités rock ou très classiques. Des tempos frénétiques qui emportent les spectateurs dans une extase de sons et de vitalité.

Il a joué essentiellement des compostions de son prochain album mais a quand même proposé le thème d’Arizona Dream qui, bien sûr, a enthousiasmé la salle.

Goran est un vrai séducteur, tout de blanc vêtu avec d’incroyables chaussures en croco jaunes et sa tignasse blanchie. Cabotin et un peu magicien.

Spectacle intense….