dor_1

Haut Zara, tissu doré. Découpe biais, une seule bretelle: élastique très fin partant de l'épaule droite et allant vers le dos de travers.
Jupe en toile beige. Droite.

Le haut étant 'très present' faire oublier le reste de la silhouette par des couleurs neutres et des formes très simples.
Quelques bracelets argent et or; montre dorée C. Klein.
Cheveux attachés en queue de cheval basse.




vinJ’aime festoyer, m’attabler devant des mets qui parlent à mes yeux, à mes papilles, à mon nez, à tous mes sens. J’aime le vin. J’ai une préférence marquée pour les blancs, mais je ne dédaigne pas les rouges, bien au contraire. Mais autant j’aime les vins blancs vifs, nerveux comme certains ‘chenin de Loire ‘ou plus au sud les ‘Rueda espagnols’, autant pour les rouges je les souhaite charpentés, ronds, gorgés de soleil, généreux comme nos coteaux du Languedoc : un ‘Pic St-Loup’ du Château de Cazeneuve ou un ‘Faugères’ de Didier Barral. Quoiqu’à la réflexion je me laisse tenter par la finesse et la complexité d’une grande ‘Côte-Rôtie’ de la Vallée du Rhône un « Jamet » par exemple.
La mode est aux verres à vin colorés et Starck a développé il y a environ trois ans avec Baccarat le verre en cristal ‘noir’, (sublime !!!) qui démocratisation oblige est sorti l’hiver dernier dans la collection Cristal d’Arques en ‘pur verre’…lol ! C’est beau, cela permet de ‘jouer à la dînette’ mais est considéré comme un ‘crime’ pour tout dégustateur.
Les verres à vin ne sont pas faits pour décorer la table mais pour contenir le vin : leurs lignes doivent être pures et légères.
Le verre idéal de dégustation est un verre à pied, transparent, avec une ouverture légèrement resserrée, bord fin et si possible en cristal.
Riedel ou Spigelau….pour vrais amateurs.