peignoirTenues d’intérieur…
Quoi porter chez soi ?...selon la saison j’aime lover mon corps dans un peignoir en soie, lin ou coton d’Egypte. Pour la soie je n’aime que le tissu lourd, que je puisse sentir le poids de l’étoffe sur ma peau et pour ce qui est du lin ou du coton une certaine rugosité qui s’atténue au fil des lavages.
En réalité je ne porte jamais de vêtements chez moi, mon cérémonial est le même depuis l’enfance : enlever les chaussures, poser son sac et se déshabiller pour remplacer l’armure extérieure contre une vêture enveloppante. Lorsque je reçois des intimes je peux porter des ‘pyjamas’ d’intérieur dans ces mêmes matières, qui me permettent d’être à l’aise et néanmoins présentable.


Les caresses des yeux sont les plus adorables…


kleeBeaucoup de musées sont gratuits le dimanche, profites-en: prenez vos enfants, vos amis et allez-y, promenez-vous, baguenaudez à l’instinct.
Allez voir des expos, le plus possible, cela vous forgera un regard… il faut se donner la liberté d’aimer ou pas ce que vous regardez et ne pas avoir peur d’une confrontation directe à l’œuvre : entrer de plain-pied ou choisir d’y rester étranger, mais néanmoins ‘avoir vu’…
On devrait enseigner l’art comme les langues, simplement pour apprendre à regarder.

L'art ne reproduit pas le visible, il rend visible.
‘P. Klee’